Les additifs alimentaires : des poisons autorisés

Tous les jours nous ingurgitons des poisons à notre insu. De nombreux ingrédients, appelés additifs alimentaires, sont combinés aux aliments industriels pour augmenter leur attrait visuel ou gustatif, ou encore pour assurer leur conservation. Un additif peut être naturel (vitamines, minéraux, colorant naturel, etc.), ou synthétique. Même si ces produits ajoutés à nos aliments sont autorisés, ils ne sont toutefois pas absents de danger pour notre santé. Cet article fera référence aux produits synthétiques, chimiques et nocifs pour notre corps et notre cerveau.

Le rôle des additifs alimentaires

Les additifs alimentaires jouent différents rôles :

  • conservateurs alimentaires : permettent de conserver le gout, la texture et la valeur nutritive des aliments.
  • colorant : substance colorée utilisée pour changer ou améliorer la couleur des aliments.
  • exhausteur de goût : substance qui ne modifie pas le gout, mais augmente l’intensité de la perception, du gout et/ou de l’odeur d’une denrée alimentaire.
  • régulateur du pH : utilisé pour contrôler le pH.
  • augmenter la productivité des élevages (dont les piscicultures) : avec, par exemple, les hormones de croissance et l’introduction d’antibiotiques dans l’alimentation animale.

Les agents de conservation et les colorants permettent une plus grande quantité de production et de transporter les aliments sur de plus longues distances, tout en s’assurant qu’elles gardent un aspect appétissant jusqu’au consommateur.

Les additifs alimentaires : suspects des maux et malaises divers

Les additifs alimentaires sont des produits chimiques tels : le glutamate, l’aspartame, la cystéine, la protéine hydrolysée et l’acide aspartique. Ils stimulent les neurones à mort, de façon sélective et causent des lésions cérébrales en excitant les neurones, créant des défaillances neurologiques de toutes sortes : maux de tête, crises, hypoglycémie, tumeurs, maladie de Parkinson, démence d’Alzheimer, maladie de Huntington et maladie de Lou Gehrig. Je les soupçonne d’ailleurs d’être responsables de plusieurs allergies communes et du taux d’infertilité ascendant.

On retrouve des additifs alimentaires dans TOUS les aliments transformés et non-biologiques: friandises (barres chocolatées, bonbons, croustilles, etc.), biscuits, pains, plats cuisinés/congelés, fruits et légumes non-locaux/non-bios, viandes et poissons, produits laitiers, tartinades, boissons diverses (jus, liqueurs, boissons énergisantes,vin, bières, etc.), bouillons, soupes et sauces en sachets, etc. Bref, presque tout ce qui n’est ni naturel, ni biologique, contient des additifs alimentaires toxiques. C’est donc dire que presque tous les produits que l’on retrouve sur les tablettes des allées centrales des supermarchés réguliers sont des aliments poisons qui nous tuent à petit feu. Même les médicaments contiennent « d’autres composants » qui s’avèrent principalement être des additifs alimentaires très toxiques.

Question d’opinion : avant d’accepter un diagnostic de trouble de déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité, et administrer systématiquement un comprimé, l’élimination des aliments contenants des additifs alimentaires et du sucre est fortement suggérée. Vous verrez si ces changements réduisent le trouble avant d’opter pour une autre solution.

Des études scientifiques déviées

Ces additifs sont supposément soumis à des tests afin de déterminer s’ils sont comestibles et/ou toxiques pour l’humain. Ces études portent sur la nocivité ou non d’UN additif isolé et non sur la combinaison et l’interaction de plusieurs additifs en interrelation dans la liste d’ingrédients des aliments transformés. En plus de ne pas tenir compte des additifs alimentaires consommés par d’autres aliments la même journée, donc combinées aussi avec les additifs des aliments consommés avant ou après, ces études portent sur une consommation de courte durée et non sur une consommation sur le long terme d’une vie.

Considérant que, pour la majorité des aliments industrielles, plusieurs additifs sont ajoutés dans la recette de base, et qu’aucune étude n’a encore établi les liens entre leur consommation et nos états de santé sur le long terme, il est probable de prédire que les verdicts de comestibilité seront différents dans 15-20 années d’ici, voir bien avant. Nous devenons ainsi encore des laboratoires humains pour les études des industriels. De toute façon, les pharmaceutiques se plairont à trouver un médicament pour chacun des troubles créés par l’industrie agroalimentaire…

Reconnaitre les additifs alimentaires

Source image: http://www.dangersalimentaires.com/2011/01/les-additifs-alimentaires/Les additifs alimentaires sont précédés de la lettre E et suivis de trois ou quatre chiffres sur la liste des ingrédients :

  • La lettre E suivie du 1, indique un colorant
  • La lettre E suivie du 2, indique un conservateur
  • La lettre E suivie du 3, indique un antioxydant
  • La lettre E suivie du 4, indique un épaississant ou un stabilisant
  • La lettre E suivi du 5, indique un correcteur/régulateur ou un anti-agglomérant
  • La lettre E suivie du 6, indique un exhausteur de goût
  • La lettre E suivie du 9, indique une cire, un gaz de propulsion ou un édulcorant

Il est rare que les additifs soient inscrits comme tel dans la liste des ingrédients. On y choisit plutôt de les lister par leur nom scientifique usuel.

Un additif sur quatre pose problème. Parmi les substances suspectes : colorants, phosphates, émulsifiants (qui perturbent la flore intestinale) et nitrites. Des listes des additifs alimentaires incluant leur code, leur nom ainsi que leur degré de toxicité sont facilement disponibles sur le web. Référez-vous à celles-ci, mais en voici quelques-uns considérés comme très toxiques:

  • Acésulfame de potassium
  • Acide benzoide
  • Acide formique
  • Acide sorbique
  • Aspartame
  • BHA ET BHT
  • Bleu no 1 et no 2
  • Caramel
  • Cochenille
  • Dicarbonate de diméthyle
  • Gallate de propyle
  • GMS alias Glutamate Monosodique
  • Huiles végétales partiellement hydrogénées
  • Jaune orangé S
  • Nitrite de sodium
  • Or et argent
  • Rouge no 3
  • Sorbate de potassium
  • Sorbate de sodium
  • Sucralose
  • Sulfite de sodium
  • Tartazine

Encore une fois : n’hésitez pas à utiliser votre téléphone intelligent à l’épicerie afin de faire des recherches concernant les noms d’ingrédients que vous ne connaissez pas dans la liste. Il vous en prendra plus de temps au début pour faire vos achats, mais vous finirez par reconnaitre naturellement les bons produits. Retenons que les additifs répondent aux besoins des industriels, pas des consommateurs. Ils permettent notamment de réduire les quantités d’ingrédients naturels plus onéreux et de prolonger la conservation.

Sur le long terme, les additifs alimentaires créent des accumulations de toxines, que notre corps ne sait comment et ne peux souvent éliminer. Ces surplus de toxines déséquilibrent le pH corporel en augmentant le niveau d’acidité, créant ainsi un réceptacle adéquat pour les maux et maladies divers. Soyons conscients de nos choix alimentaires et de leurs impacts cumulatifs sur notre santé.

Pour reprendre les propos de Ron Garner :

« Par définition, un additif sert à parfumer ou à conserver les aliments. Il est à la nourriture ce que le formaldéhyde est aux cadavres… »

Extrait tiré du livre « Réveillez le médecin en vous – Guide pour prendre votre santé en mains » – éditions ATMA

Pour aller plus loin sur le sujet:

La maladie ne peut s’établir dans un corps dont le pH est équilibré

La maladie survient lorsque le système immunitaire est affaibli

 

Autres articles par Geneviève Lafleur

Le programme attitude – Comment aller au-delà de la loi d’attraction et réaliser tous vos rêves! Livre numérique

Le programme attitude Comment aller au-delà de la loi d’attraction et réaliser...
Lire la suite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + seize =

Tous les jours nous ingurgitons des poisons à notre insu. De nombreux ingrédients, appelés additifs alimentaires, sont combinés aux aliments industriels pour augmenter leur...
" />